Le retour à la terre devient un enjeu de plus en plus important dans notre société. Nombreux sont les entrepreneurs engagés qui sautent le pas et décident d’investir dans les terres agricoles. Certains pour s’en occuper directement, d’autres en lien avec des agriculteurs professionnels déjà en place.

Dans tous les cas de figure, ce choix d’investissement mérite un éclairage professionnel car la valeur d’une terre agricole est fonction de nombreux paramètres qu’il faut pouvoir appréhender comme un tout.

Le foncier est-il soumis au statut du fermage ? Quelles sont les natures de cultures présentes sur ces terres ? Quelle est la qualité des sols ? Les terres présentent-elles un fort potentiel de production ? Quelles sont les contraintes/opportunités urbanistiques aux alentours ?

Le cabinet Pierre Aussedat a une connaissance fine de ces enjeux agricoles et pourra vous accompagner dans une démarche d’investissement éclairé.

Regard sur le marché

D’après la SAFER, 5 990 € est le prix moyen observé en 2017 d’un hectare de terre et pré libre en France. Ce chiffre national cache d’importantes disparités. Au nord du pays, de la Normandie à l’Ile-de-France et les Hauts-de-France, auxquels on peut ajouter la Marne et l’Aube, les prix dépassent largement les 7 000 € l’hectare. Dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais, le montant d’une transaction avoisine les 13 000 €. Les terres au Sud du Massif Central sont bon marché, souvent moins de 4 000 € l’hectare.

Nous observons des prix qui dépassent souvent 10 000 € l’hectare dès que le potentiel est bon. En règle générale, les transactions que nous réalisons sont systématiquement 10 à 50 % plus élevées que les prix annoncés par la SAFER.

Le conseil de l'expert

S’implanter dans une région à travers un investissement agricole suppose de bien connaître son environnement. Ce peut être une aventure humaine et professionnelle extraordinaire si elle est bien préparée et anticipée. Chaque dossier est unique et notre expertise permet d’évaluer le bien et préparer sa gestion sur le long terme en adoptant les bons réflexes

Thibault Anselin

Le témoignage d'un acquéreur

Après une carrière de juriste à Londres, j’ai décidé de rentrer en France et de retourner à mes racines normandes. Mon souhait était de pouvoir reprendre une propriété avec des terres et de m’y installer en tant qu’agriculteur-exploitant. Avec l’aide du cabinet Pierre Aussedat nous avons identifié une ferme à fort potentiel et ses conseils m’ont été très précieux pour structurer mon projet d’un point de vue juridique mais aussi professionnel et humain.

Thomas Raquin

Analyse du prix du foncier

D’apres la SAFER, entre 2016 et 2017, le prix moyen de l’hectare de terre ou pré libre a très légèrement diminué de 0,8 %. C’est une grande première depuis… 1996 ! Pendant plus de 20 ans, le foncier agricole n’a cessé de voir ses prix augmenter. Pour nous ces chiffres ne correspondent pas à la réalité du marché mais indiquent simplement une tendance qui met en avant des disparités très importantes en fonction des régions et des potentiels des terres. Nous remarquons que le prix des terres à très grand potentiel permettant la culture de légumes ont tendance à augmenter fortement, à l’inverse les terres destinées à l’élevage sont moins demandées.